Nos Missions

L’Association Interprofessionnelle de Santé au Travail de la Haute-Loire (AIST43) accompagne 4 244 entreprises pour préserver la santé au travail de 41 899 salariés.

Mais connaissez-vous réellement les missions de l’AIST43 ?

Découvrez-les au travers d’une courte vidéo.

L’équipe pluridisciplinaire de votre service de santé au travail assure 4 missions principales :

– L’action santé au travail en entreprise
– La surveillance de l’état de santé des salariés
– Le conseil en prévention auprès des employeurs et salariés
– La traçabilité des informations et la veille sanitaire

Vous souhaitez mener une action prévention dans votre entreprise, nos spécialistes sont là pour vous accompagner.

La modernisation de la Médecine du travail

LE MÉDECIN DU TRAVAIL DEMEURE AU CENTRE DU DISPOSITIF AVEC UN RÔLE RENFORCÉ

Animateur et coordinateur d’une équipe pluridisciplinaire, le médecin du travail voit ses missions explicitement complétées, notamment par l’aide à l’évaluation des risques dans l’entreprise. Le médecin du travail dispose par ailleurs d’une plus grande liberté pour fixer le rythme et le contenu des visites individuelles. Le suivi de l’état de santé est réalisé par lui-même ou par un infirmier sous protocole médical.
Mais le médecin du travail sera à tout moment accessible à la demande du salarié ou de l’employeur.

TOUS LES SALARIÉS SONT PRIS EN CHARGE PAR UN PROFESSIONNEL DE SANTÉ DÈS L’EMBAUCHE

Tous les salariés seront pris en charge par un professionnel de santé dès l’embauche : soit lors d’une visite d’information et de prévention, assurée notamment par un infirmier du travail, soit, s’il existe des risques particuliers, lors d’une visite médicale, avec délivrance d’un avis d’aptitude, assurée par un médecin

CHAQUE SALARIÉ SERA SUIVI PAR UN PROFESSIONNEL DE SANTÉ AVEC UNE PÉRIODICITÉ ADAPTÉE À SA SITUATION

Il ne pourra pas s’écouler plus de 2 ans entre deux rendez-vous avec un professionnel de santé au travail si des risques particuliers sont identifiés et plus de 5 ans dans les autres cas. La périodicité sera adaptée sur décision du médecin du travail en fonction de l’âge, de l’état de santé et des risques du poste. La liste des risques particuliers est définie réglementairement, mais peut être complétée par l’entreprise qui motive sa déclaration avis pris du médecin du travail.

LE SUIVI DE L’ÉTAT DE SANTÉ DES SALARIÉS SERA ÉQUIVALENT QUEL QUE SOIT LE CONTRAT

Pour les salariés qui enchaînent des contrats courts, chaque nouveau contrat de travail n’imposera plus une visite médicale. La fréquence des visites individuelles sera comparable à celle des salariés en CDI.

UNE PROCÉDURE DE DÉCLARATION D’INAPTITUDE ET DE RECLASSEMENT DES SALARIÉS MODIFIÉE

Selon la décision du médecin du travail, l’avis d’inaptitude sera délivré après une ou deux visites médicales. Dans ce dernier cas, la seconde visite intervient dans un délai maximal de 15 jours après la première.
En pratique, pour déclarer un salarié inapte, le médecin du travail doit notamment avoir échangé avec le salarié et l’employeur afin d’épuiser toutes les solutions de maintien au poste de travail.
En matière de reclassement des salariés, la charge de la preuve à apporter par l’employeur est allégée si le médecin du travail indique dans son avis que tout maintien du salarié dans un emploi serait gravement préjudiciable à sa santé ou que l’état de santé du salarié fait obstacle à tout reclassement.

UNE NOUVELLE PROCÉDURE DE CONTESTATION DEVANT LE CONSEIL DES PRUD’HOMMES

La procédure de contestation des avis des médecins du travail se déroulera dorénavant devant le Conseil des Prud’hommes.

L’histoire de l’AIST43

2018
Cellule MAeRTO et renforcement du pôle prévention

Lancement de la cellule MAeRTO pour accompagner les projets des entreprises. Le pôle prévention s’étoffe avec l’arrivé d’un nouvel ATST et d’un Toxicologue

2017
Une offre globale de services

Développement du Pôle Prévention avec 9 intervenants en prévention des risques composé d’assistantes techniques, de métrologues, d’un toxicologue et d’ergonomes.

2016
De nouveaux infirmiers dans le service

L’AIST43 compte maintenant 6 infirmiers du travail suite au recrutement de 2 personnes supplémentaires.

2015
Des visites... et des interventions en entreprise

L’AIST43 compte 4 289 adhérents – 41 907 salariés – 2 051 intérimaires.

L’association a effectué 29 926 visites médicales et infirmiers ainsi que 745 interventions en entreprise.

2012
De la médecine du travail à la santé au travail

Mise en place des équipes pluridisciplinaires composées de médecins, infirmiers, préventeurs et assistants.

4 missions principales :

2009
Diversification de l'offre de services

Arrivée de la première infirmière du travail dans le service et création du Pôle Prévention des Risques Professionnels composé d’un responsable, un métrologue et un préventeur des risques liés à l’activité physique.

 

2005
De la médecine du travail au Service de Santé au Travail

La Médecine du Travail devient l’Association Interprofessionnelle de Santé au Travail 43 : AIST43. Elle compte 4 200 adhérents représentant 36 000 salariés

1989
De l'évaluation à la prévention

Loi d’harmonisation européenne pour l’amélioration de la santé et sécurité au travail

1979
Fin des années 70

La Médecine du Travail compte 9 médecins. Elle compte 2 861 adhérents, ce qui représente 26 196 salariés

1953
Fondation en Haute Loire

Fondation de la Médecine du Travail en Haute-Loire.

 

1946
Création de la médecine du travail

Création des lois de Sécurité Sociale qui constituent la Médecine du Travail comme une institution exerçant légalement la prévention auprès des entreprises et des employés du secteur privé.

DSC00274L’Association Interprofessionnelle de Santé au Travail 43 est une Association loi 1901. Les cotisations annuelles versées par ses adhérents employeurs sont sa seule ressource. Toute entreprise de droit privé a l’obligation d’adhérer à un service de santé au travail à partir d’un effectif d’un salarié. Les services proposés par l’AIST 43 sont dispensés par des équipes pluridisciplinaires qui réalisent leurs missions en cabinet médical et en milieu de travail. Elles sont composées de médecins du travail, d’infirmiers en santé au travail, de secrétaires médicaux et d’intervenants en prévention des risques professionnels.

Pour connaitre les différentes missions des acteurs de l’AIST 43, vous pouvez consulter les pages suivantes :